Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

Bienvenue chez CENTURY 21 Daumesnil, Agence immobilière PARIS 75012

L'actualité de CENTURY 21 Daumesnil

Les prévisions pour l'année 2011

Publiée le 09/04/2011

2010 a été une année de tous les records, près de 20% d'augmentation sur l'immobilier.

 

D'après la chambre des notaires de Paris, le marché de l'immobilier de la capitale ne peut connaître 2 années consécutives d'euphorie, du fait que le pouvoir d'achat des acquéreurs n'est pas extensible à l'infini.

Christian Lefebvre, président de la chambre des notaires de Paris, souhaite que le prix du mètre carré de l'immobilier Parisien cesse d'augmenter de manière disproportionnée afin de ne pas atteindre des limites économiques et sociologiques néfastes pour la ville.

 

Pour que le marché de l'immobilier soit stabilisé, il faudrait 500.000 logements neufs par an. La réalité du marché Français est bien différente, il y a seulement 350.000 nouveaux logements construits par an. Cela engendre une augmentation du prix des biens immobiliers et ceci à plus forte raison dans les zones dites tendues qui sont Paris, Lyon, Marseille,...

D'après certains économistes et la FNAIM, l'année 2011 sera une année à deux phases. Le premier semestre devrait connaître une hausse des prix entre 2 et 3% sur l'ensemble de la France tandis que le 2ème semestre devrait voir une stagnation des prix.

 

Laurent Vimont, président de Century 21 France annonce les chiffres du réseau pour les 2 premiers mois de 2011. A Paris le volume des ventes a baissé de près de 10%, ce phénomène est dû aux vendeurs qui espèrent que l'année 2011 ressemblera à l'année 2010. Mais les 2 premiers mois n'ont connu qu'une hausse de 1.45%. L'augmentation des taux de crédit fait baisser le nombre d'acquéreurs ce qui a tendance à rééquilibrer le marché. Mais grâce au nouveau Prêt à taux zéro appelé PTZ+, les primo-accédants gardent un pouvoir d'achat intéressant. Le PTZ+ ne prend plus en compte les revenus des acquéreurs, mais tient compte de l'impact écologique de l'habitation: plus le logement est énergivore moins le montant du prêt est élevé et plus le bien est écologique, d'après le diagnostic réalisé (DPE), plus le montant du prêt est élevé. La situation familiale des primo-accédants est aussi prise en compte.

Pour faire une simulation: http://www.ptz-plus.gouv.fr/

 

 

Il faut noter néanmoins que les taux de crédit sont nettement plus intéressants qu'en 2008. Il est temps d'acheter ou de vendre avant que l'augmentation des taux n'entraîne un ralentissement du marché qui handicaperait autant les acquéreurs que les vendeurs.

Notre actualité