Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Daumesnil, Agence immobilière PARIS 75012

L'actualité de CENTURY 21 Daumesnil

Rue de Charenton

Publiée le 14/05/2011

La rue de Charenton existe depuis l'époque romaine. Elle est parallèle à la seine. Lors de la crue de 1910 elle fut envahie par les eaux. La rue de Charenton a une particularité, sa numérotation ne suit pas la convention des rues Parisiennes qui dit que les numéros doivent croître dans le sens du courant et la rue de Charenton fait le contraire. Elle relit la place de la Bastille au boulevard Poniatowski.

 

Du numéro 24 au numéro 34 il y a l'hôpital des quinze-Vingts. Il existe depuis le moyen age, son nom vient du nombre de lits qu'il avait à son ouverture (15 salles de 20 lits). Cet hôpital était spécialisé pour les personnes qui avaient des problèmes de vue notamment des aveugles. L'hôpital a une petite anecdote qui date de la seconde moitié du 18ème siècle. A cette époque il y avait dans Paris des brouillards très denses qui empêchaient les personnes de se déplacer, c'est pour cela que les aveugles de l'hôpital quinze-vingts ont loué leurs services aux personnes qui souhaitaient se déplacer dans la capitale.

 

Au numéro 26 de la rue qui fait maintenant partie intégrante de l'hôpital des quinze-vingts, il y a l'ancienne caserne des mousquetaires noirs, qui était le lieu où vivait les mousquetaires noirs, ils tenaient leurs noms de la couleur de la robe de leurs chevaux.

 

Au numéro 59 et 61 on peut voir un bâtiment en briques rouges de type industriel qui date du 19ème siècle, c'était à l'origine la manufacture des magasins Krieger (des ébénistes).

 

Au numéro 189 de la rue il y a la mairie du 12ème arrondissement qui a été construite en 1876 par l'architecte Antoine Julien Hénard.

 

Au croisement avec l'avenue de Daumesnil on peut accéder au jardin de Reuilly, où il est agréable de passer du temps pendant les beaux jours.

Notre actualité